FrMontrePasCher

Le site spécialisé en montres 24h et monoaiguille

Mon avis sur la montre Luch mono-aiguille

Les montres Luch sont fabriquées à Minsk, en Biélorussie. Il s’agit d’un modèle à une aiguille très bon marché qui utilise un mouvement à remontage manuel à 15 rubis. La montre mesure 36mm de large avec un bracelet de 20mm. Il s’agit d’une pièce sans fioritures : boîtier chromé, cadran imprimé, pas de lumière, et bien sûr, une seule main. Le cadran de 12 heures avec ses deux chiffres et son aiguille unique en forme d’aiguille lui donne l’aspect d’un instrument de mesure mécanique. L’index du chapitre est délimité par incréments de 5 minutes. Il y a plusieurs combinaisons de boîtiers et de couleurs disponibles, mais je choisirais un boîtier argenté et un cadran blanc avec le joli logo cyrillique. Luch ne vend pas de montres directement depuis son site, mais de nouvelles montres sont faciles à trouver sur Amazon. Les prix varient de 47 € à 60€, selon le style.

Ouverture du colis et première surprise : une bonne résistance !

J’ai ouvert la feuille de fond et j’ai fait tomber la montre d’environ 50 cm sur le plancher de béton. La sangle a supporté la plus grande partie de l’impact. Quoi qu’il en soit, c’est un bon début. J’ai blessé la montre et j’ai remarqué que la couronne avait un petit accro et se est un peu petite. J’étais habitué à ma couronne mécanique Hamilton Khaki, c’était donc ce à quoi je m’attendais.

La montre Luch mono aiguille s’est avérée remarquablement précise et ce qu’elle manque de facilité de réglage, elle le compense en n’ayant pas à se réinitialiser. Les heures s’alignent parfaitement encore après plus de 24 heures. Je m’attends à ce que la réserve de de 38 heures soit conservée compte tenu de la quantité de remontage que j’ai dû effectuer après 12 heures.

Avis sur le confort de la montre Luch monoaiguille blanche

Le confort est à noter sur le bracelet et la lisibilité très élevée même en faible lumière. Des chiffres et des indices noirs clairs sur fond blanc fonctionnent bien. L’adaptation au poignet n’a pas été douloureuse, mais certains essais et erreurs m’ont permis de réentraîner mon cerveau pour qu’il puisse s’adapter en une minute ou deux sans trop d’effort pour le comprendre. Je pense que cela deviendra plus intuitif avec le temps.

Photos de la montre Luch

 

Revenir en haut de page